RGPD : Opportunités et Contraintes de la protection des données personnelles dans le Tourisme Digital

RGPD : Opportunités et Contraintes de la protection des données personnelles dans le Tourisme Digital  1

C’est quoi le RGPD ?

En ce moment, le monde du Web n’a qu’un mot à la bouche, le RGPD, mais c’est quoi au juste ? Le Règlement général sur la protection des données est un document adopté par l’Union européenne en 2016 qui vise à protéger les informations personnelles et donc par extension la vie privée des individus.  L’idée, c’est d’empêcher l’utilisation abusive de vos données, mais aussi de mes données et des données de l’ensemble des résidents en Europe, par tout type d’entité amenée à les utiliser, en donnant notamment plus de contrôle aux internautes. Cette législation touche par conséquent aussi bien les Entreprises que les Associations, entrera en vigueur le 25 mai 2018 et implique un certain nombre de modifications.

DEMANDER UN AUDIT GRATUIT

Regarder cet article au format vidéo (+ Interview du DPO de Nematis)

 

 

Ce que le RGPD va changer pour votre Site Web

Depuis 2013, les sites web Français doivent informer systématiquement les internautes de l’utilisation d’un Cookie de suivi. Sauf qu’une bonne partie des sites web n’affichent en réalité encore aujourd’hui pas cette notion, pour plusieurs raison, mais le fait que la CNIL n’ai pas su faire appliquer efficacement cette loi y est certainement pour quelque chose.

Le problème, c’est que le RGPD promet d’être beaucoup plus stricte.

La Cnil aura l’obligation de réaliser un contrôle pour toute plainte, qu’elle vienne d’un client, prospect ou même d’un concurrent et les amendes prévues peuvent atteindre 4% du Chiffre d’affaire annuel,aussi bien pour les grandes entreprises que pour les TPE et PME. Clairement, on ne peut pas jouer avec des enjeux de cette taille.

Concrètement, le RGPD prévoit que les utilisateurs doivent donner leur accord et être informés en détails, ainsi que pouvoir supprimer toutes les données que vous allez récupérer. Sur les pages comprenant par exemple un formulaire, un simple “J’accepte de recevoir les Newsletter” ne suffira plus et l’ensemble des utilisations que vous pourrez faire des informations que vous avez recueilli doivent être explicitement détaillées. Du Type : “J’accepte de recevoir les actualités de l’entreprise par mail, de recevoir les offres promotionnelles par mail, que mes informations soient utilisées dans l’élaboration d’audience de marketing, d’être ciblé par des opérations commerciales ciblées etc..

L’utilisateur doit pouvoir choisir ses préférences, ne pouvoir souscrire qu’à certaines utilisations et doit pouvoir supprimer l’ensemble des informations recueillie de façon rapide et simple. Et cerise sur le gâteau, vous devez pouvoir justifier de l’Opt-in de chacune des données déjà présentes dans vos Bases de données actuelles en cas de contrôle.

Il faudra aussi ajouter une page “Politique de confidentialité” sur le site web.

Ce que le RGPD va changer pour vos opérations commerciales sur le Web

Le RGPD ayant pour but de protéger les données personnelles leur utilisation dans le cadre d’opérations Marketing va donc être complexifiée. Mais comme nous allons le voir dans la suite de cette vidéo, ce qui pourrait apparaître comme une problématique pourrait bien s’avérer être en réalité une opportunité.

La première conséquence du RGPD est qu’il va particulièrement impacter les campagnes de Retargeting. Alors que jusqu’à maintenant ces campagnes étaient facilement praticables, elles devront maintenant être acceptées explicitement par l’internaute. Ce qui ne va pas les rendre impossible, mais risque de complexifier leurs mises en applications et leur portée potentielle.

Tout ça, c’est sans même mentionner le projet de règlement ePrivacy actuellement en discussion au parlement de la commission européenne qui pourrait arriver dès la fin de l’année et qui, pour le coup, pourrait bien complètement modifier le rapport entre l’internaute et les sites web qu’il visite. Dans la mesure où les internautes pourront même refuser les cookies d’analyses directement depuis leurs navigateurs.

Mais ce n’est pas le seul obstacle qui vous attends à partir du 25 Mai, comme je l’ai mentionné dans la première partie, les formulaires devront exposer explicitement les utilisations que vous pourrez faire des données récoltées. Plus de champs à cocher, Plus d’éléments à lire et la prise de connaissance de certains éléments sont autant d’obstacles qui vont fatalement faire baisser le taux de conversion de vos formulaires.

Afin de combattre un maximum cette problématique il convient de sensibiliser les internautes et pour ce faire d’élaborer des stratégies marketing qui ne soit pas de simples génératrices de trafic mais des actions apportant une réelle valeur ajoutée à l’expérience utilisateur. Le sentiment que l’on ressens tous parfois, de ce dire que les campagnes de mailing qui nous sont adressées ou les publicités Facebook qui s’affichent dans nos fils d’actualités ont pour seul but de polluer notre temps, vient en réalité d’un ensemble de mauvaise pratique marketing qui se sont généralisées ces dernières années. Mais grâce aux informations collectées et au travers des opérations marketing, mieux que de générer des conversions en amenant un maximum de trafic en dépit de sa qualité sur votre site web, il est possible de vraiment aider les utilisateurs à trouver ce qu’ils recherchent plus vite et mieux. C’est même le but primaire du marketing, simplifier la connexion entre l’Offre et la Demande, et c’est ce que les internautes doivent comprendre et vivre durant leur visite sur votre site web. Ce n’est qu’en améliorant cette expérience que les résultats de votre site web pourront continuer à s’améliorer.

Et de toute façon, tous ces changement, est ce réellement un problème ?  Après tout, vous allez récupérer peut être moins de données personnelles mais elles seront plus qualifiées.

Le RGPD pousse finalement, un peu par force c’est vrai, à passer du Big Data dont la seule prétention était de récupérer un maximum d’informations et à les utiliser un peu n’importe comment au Smart Data qui se veut lui beaucoup plus ciblé et efficace. Ce qui était au final déjà une transformation en cours dans le monde du Web.

C’est même tout l’enjeu du RGPD, qualifier avec plus d’efficacité. Faire baisser le mécontentement des utilisateurs qui sont touchés par des opérations commerciales de services complètement étrangers à leurs centres d’intérêts.

 Alors en effet, le RGPD va nécessiter des efforts de mise en pratique indéniables, mais au final ces changements pourraient bien jouer en votre faveur et vous permettre d’augmenter vos conversions en vous forçant à qualifier d’avantages vos prospects.

 Nematis vous accompagne dans l’application du règlement de protection de données personnelles.

Ces changement peuvent paraître colossaux et vous questionner quant à leur faisabilité. Si vous disposez déjà d’un contrat de Maintenance suffisant avec Nematis les modifications liées au site web vont être effectuées automatiquement, si ce n’est pas déjà fait. Si vous ne disposez pas de contrat de maintenance et que vous souhaitez notre aide pour effectuer ces modifications je vous invite à nous contacter pour en discuter,.

Pour ce qui est des opérations Webmarketing et la création de Contenu, nous vous accompagnerons dans l’élaboration et l’application de stratégies en adéquation avec le RGPD. Si vous ne disposez pas déjà d’un contrat Webmarketing, je vous invite là aussi à nous contacter, je serai ravi de répondre à vos questions.

DEMANDER UN AUDIT GRATUIT

Laissez votre commentaire

Your email address will not be published.

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy